Le massif du Mont-Blanc vu de Saint-Gervais
©Boris Molinier

Le Massif du Mont-Blanc un massif montagneux exceptionnel à Saint-Gervais Mont-Blanc

Découvrez le massif du Mont-Blanc depuis Saint-Gervais

Repaire mondial de l’alpinisme, la randonnée, le ski alpins ou toutes autres activités de plein air et de montagne, le massif du Mont-Blanc est un lieu où se concentrent des paysages pleins de glacier, les plus hauts sommets d’Europe (Le Mont-Blanc, l’Aiguille du Midi, etc.) et de nombreuses histoires atour du Mont-Blanc.

Entre histoire et patrimoine, tourisme et activités outdoor, faune et flore d’une grande richesse ou encore géologie unique au monde, partez à la découverte d’un massif qui regorge de trésor à explorer !

Brève histoire du massif du Mont-Blanc Entre culture, histoire et patrimoine

Les hauts sommets du massif et le démantèlement du relief en aiguilles, pointes et boucliers rocheux à dominante granitique sont caractéristiques du Mont Blanc, qui renferme en outre des richesses minérales telles que des cristaux de quartz et fluorites. Si nul ne conteste plus aujourd’hui les raisons qui ont présidé à la protection du site, celles-ci ne s’imposaient pourtant pas en leur temps.

En juin 1951 puis en janvier 1952, un arrêté puis un décret de classement sont pris : ils protègent toute la zone située au-dessus de la limite des deux mille mètres d’altitude, soit 20 000 hectares de sommets, de glaciers et de terrains publics.

En 1976, se rajoutent les zones de moraines glaciaires de Chamonix et des Houches, pour leur intérêt pittoresque, mais aussi écologique : la fragilité des langues glaciaires d’Argentière, de la Mer de Glace, des glaciers des Bossons et de Taconnaz et leur écrin de forêts sont de plus en plus manifeste.

Les immanquables du massif du Mont-Blanc Sommets mythiques et incontournables

Le massif du Mont-Blanc constitue un environnement exceptionnel pour la pratique des sports de montagne et des loisirs de plein air. Offrant des paysages aussi spectaculaires que diversifiés, les visiteurs de Saint-Gervais Mont-Blanc pourront s’adonner à une multitude de pratiques (randonnée, vtt, parapente, via ferrata, yoga, canirandonnée, ski, raquettes…) au milieu des alpages estivaux avec comme toile de fond des glaciers de sommets iconiques du massif du Mont-Blanc, tels que l’Aiguille de Bionnassay ou les Domes de Miage !

Aujourd’hui, concernant la pratique de l’alpinisme dans le massif, l’itinéraire d’ascension du toit de l’Europe le plus fréquemment emprunté par les alpinistes désireux d’entreprendre l’ascension du Mont-Blanc est celui de la “Voie Royale”, situé sur la commune de Saint-Gervais. Il consiste à se rendre au Nid d’Aigle (parfois en empruntant le tramway du Mont-Blanc), rejoindre Tête Rousse, traverser le couloir du Goûter, passer ensuite le Dôme du Goûter, l’abri Vallot et l’arête des Bosses pour atteindre le sommet. Le couloir du Goûter, fréquemment exposé à des chutes de pierre, est l’un des points les plus délicats de cette ascension.

Faune et une flore montagnarde Une fantastique biodiversité alpine

Le massif du Mont-Blanc, en plus d’être un endroit privilégié pour la randonnée et les autres sports de montagne, est un espace naturel d’une incroyable beauté qui abrite de nombreuses espèces animales et végétales spécifiquement adaptées au milieu alpin du massif.

Concernant la faune, on retrouve le groupe des grands animaux alpins, notamment représentés par les chamois et bouquetins, véritables acrobates des cimes, habitants des vires escarpées et des pentes vertigineuses du Mont-Blanc et des montagnes environnantes. La petite faune de montagne n’est pas en reste avec l’inimitable marmotte ou le non moins iconique lièvre variable (aussi appelé blanchot à cause de sa fourrure devenant blanche comme neige durant les longs mois d’hiver). Pour finir, comment ne pas parler des grands rapaces avec l’Aigle Royal et le Gypagète Barbu ou encore des petits oiseaux de montagne, fièrement représentés par les Tétras-lyre et Lagopèdes alpin (perdrix des neiges qui, elle aussi, se pare d’un plumage blanc lors de l’hiver). Bref, une incroyable biodiversité est à découvrir à Saint-Gervais Mont-Blanc.

Les informations clés à retenir sur Le massif du Mont-Blanc

Les refuges iconiques
Les sommets emblématiques
  • Le Mont-Blanc (4 808 mètres d’altitude).
  • L’Aiguille de Bionnassay (4 052 mètres d’altitude).
  • Le Dôme du Goûter (4 304 mètres d’altitude).
  • L’Aiguille Verte (4 122 mètres d’altitude).
  • Le Mont-Maudit (4 465 mètres d’altitude).
  • Les Dômes de Miage (3 673 mètres d’altitude).
Les meilleures randonnées

Saint-Gervais Mont-Blanc Glisse Montagne Thermalisme Bien-vivre

Fermer