Tramway du Mont-Blanc
Mairie
Réserver
Infos live
toggle menu
close

Conseil du jour

 

Dans le contexte actuel, nous vous invitons
à consulter les sites internet des domaines skiables
pour plus d’informations sur l’ouverture :

Saint-Gervais Mont-Blanc / Domaine Evasion Mt Blanc : Cliquez ici
Domaine Saint-Gervais / Les Houches : Cliquez ici

 

Partager Imprimer

Tramway du Mont-Blanc, un parcours de charme au départ de Saint-Gervais

Le tramway du Mont-Blanc, ou TMB comme on l’appelle ici, part du Fayet (580 m) pour arriver au Nid d’Aigle (2372 m) après 12,4 km de trajet. Il mène les alpinistes au départ de l’ascension du Mont-Blanc par la voie Royale. À son bord, des paysages à couper le souffle défilent devant vos yeux et le plus haut sommet de l’Europe occidentale vous paraît plus majestueux que jamais. Découvrez ci-après le fabuleux destin du mythique train à crémaillère le plus haut de France.

L’histoire du train à crémaillère le plus haut de France

À partir de 1835, de nombreux projets ont été soumis pour l’installation d’une remontée mécanique qui mène au sommet du Mont-Blanc. En 1904, le conseil général de la Haute-Savoie approuve la proposition de Henri Duportal. Ainsi est née la Compagnie du tramway du Mont-Blanc.

Un tramway aujourd’hui bien connu des alpinistes

Au démarrage des travaux en 1906, le TMB est destiné à transporter des voyageurs jusqu’en haut du Mont-Blanc. Les difficultés techniques, le coût estimé et la survenue de la Première Guerre mondiale en 1914 ont fini par briser l’ambition de ce magnifique projet.
Mais rien n’est perdu !
Dès son ouverture au public en 1913, le tramway du Mont-Blanc devient un moyen de transport indispensable pour les alpinistes qui partent à l’assaut du plus haut sommet d’Europe de l’Ouest. Il les dépose au Nid d’Aigle d’où ils préparent leur ascension, non loin du glacier de Bionnassay.

Des motrices reconnaissables

Aujourd’hui, le tramway du Mont-Blanc est devenu une attraction touristique très prisée de Saint Gervais. Tous les jours, Anne la verte, Jeanne la rouge et Marie la bleue, les trois rames du TMB, se relaient pour permettre aux voyageurs de rejoindre, en hiver, le domaine skiable des Houches ou les nombreux chemins de randonnée, en été.
Depuis le Fayet, le tramway du Mont-Blanc fait une halte à Saint-Gervais Mont-Blanc situé à 792 m d’altitude avant d’entreprendre son ascension. Motivon, Col de Volza, Mont Lachat et Bellevue située à 1800 m d’altitude sont des stations desservies par le TMB en hiver. Vous souhaitez atteindre le Nid d’Aigle ? Il faut attendre l’été. Comptez environ 1 h 15 pour effectuer le trajet dans son ensemble.

De Saint-Gervais au Nid d’Aigle : des ouvertures sur la haute montagne

Que vous soyez sportif accompli ou simple amoureux des sommets, le tramway du Mont-Blanc vous propose de découvrir toutes les facettes de la haute montagne.

Des randonnées pédestres pour tous les niveaux

De nombreuses randonnées pédestres sont proposées au départ des gares du TMB. Elles permettent aux petits et grands de faire la rencontre d’une nature merveilleuse.
Vous cherchez un itinéraire qui offre une vue panoramique sur le Mont-Blanc ? Prenez le TMB jusqu’à la gare de Bellevue. Un chemin de promenade vous mène jusqu’au col de Volza d’où vous pouvez reprendre le tramway du Mont-Blanc pour redescendre vers Saint-Gervais.
À partir de la station du Nid d’Aigle, partez à la découverte du glacier de Bionnassay. 1 heure environ est nécessaire pour effectuer l’aller-retour de cette promenade de niveau débutant.
Les sportifs confirmés peuvent entreprendre la descente depuis le Nid d’Aigle. Cette randonnée de niveau difficile rejoint l’itinéraire du tour du Mont-Blanc à la hauteur du chalet de l’Are puis remonte vers la gare de Bellevue, ou permet de faire ensuite la montée vers le col du tricot.
Pour les férus de VTT, les vélos sont acceptés dans le premier et les trois derniers trains de la journée.

A l’assaut du Mont-Blanc

Le TMB est emprunté par 75 % des alpinistes qui gravissent le Mont-Blanc. À partir de la dernière station du Nid d’Aigle, les alpinistes chevronnés peuvent rejoindre le refuge du Goûter situé à 3815 m d’altitude, l’un des plus hauts d’Europe avant l’assaut final du sommet par la voie Royale. N’oubliez pas de réserver vos places suffisamment longtemps avant l’ascension. L’accompagnement par un guide de haute-montagne est vivement recommandé, tant pour des raisons de sécurité, que pour profiter au mieux de leur connaissances.

Tarifs et horaires du TMB

La fréquence des trains dépend de la saison touristique :

  • 4 à 6 départs par jour entre mi-décembre et mi-avril ;
  • 8 à 9 départs par jour entre mi-juin et mi-juillet ainsi que pendant la première quinzaine de septembre ;
  • 10 à 11 départs par jour entre mi-juillet et fin août.

Pour permettre au plus grand nombre de profiter du voyage de charme à bord du tramway du Mont-Blanc, des tarifs pour enfants et adultes ainsi qu’un forfait pour les familles sont prévus. Il existe même un tarif de groupe à partir de 20 personnes.
Le tramway du Mont-Blanc et son charme d’antan vous attendent pour un fabuleux voyage dans le monde de la haute montagne. Vous voulez passer un moment inoubliable entourés de sommets enneigés ? Empruntez l’un des derniers tramways de la journée jusqu’au Nid d’Aigle et admirez le coucher du soleil en sirotant un verre au refuge du même nom.

Pour toutes les informations pratiques concernant le TMB, cliquez sur les liens ci-dessous.

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de ce train légendaire? Une exposition virtuelle gratuite est à votre disposition. Découvrez tous les secrets de la construction et de l’aménagement du Tramway du Mont-Blanc à travers une cinquantaine de cartes postales et illustrations d’époque. 

DECOUVREZ

Merci de patienter...