Voir les photos (2)

Hôtel de Ville

Site et monument historique, Patrimoine historique à Saint-Gervais-les-Bains
  • L'actuel Hotel de ville a une histoire bien remplie : d'abord Maison forte de comtes de Montjoie puis maison bourgeoise du fondateur des thermes, il abrita aussi la Poste !

  • Elle est à l’origine la maison forte d’Anselme, comte de Montjoie. Cette riche famille possédait deux maisons fortes : celle-ci et une à Cupelin. L’importance de la famille Anselme a été redécouverte lors des restaurations de l’église de Saint-Gervais. Sous le crépi, les restaurateurs ont découvert la litre funéraire de la famille. Cet ornement funèbre, que l’on retrouve dans les églises, est composé d’une bande noire portant les initiales ou les armoiries du défunt. Cette marque de noblesse...
    Elle est à l’origine la maison forte d’Anselme, comte de Montjoie. Cette riche famille possédait deux maisons fortes : celle-ci et une à Cupelin. L’importance de la famille Anselme a été redécouverte lors des restaurations de l’église de Saint-Gervais. Sous le crépi, les restaurateurs ont découvert la litre funéraire de la famille. Cet ornement funèbre, que l’on retrouve dans les églises, est composé d’une bande noire portant les initiales ou les armoiries du défunt. Cette marque de noblesse de nature éphémère sera supprimée durant la Révolution Française, ce qui en fait un élément très rare.

    Plus tard, le bâtiment est acheté par Pierre Gontard, curial du mandement , pour un montant de 1 000 livres. Son fils, Joseph-Marie Gontard, propriétaire des thermes, rachète les parts de ses sœurs et transforme la maison en demeure bourgeoise.
    Après la mort de ce dernier la maison est louée avant d’abriter un hôtel, la poste et même une boutique.

    C’est en 1936, après un incendie, que la bâtisse devient l’Hôtel de Ville.
  • Langues parlées
    • Français
Fermer