Via ferrata
Mairie
Réserver
Infos live
toggle menu
close

Conseil du jour

 

Dans le contexte actuel, nous vous invitons
à consulter les sites internet des domaines skiables
pour plus d’informations sur l’ouverture :

Saint-Gervais Mont-Blanc / Domaine Evasion Mt Blanc : Cliquez ici
Domaine Saint-Gervais / Les Houches : Cliquez ici

 

Partager Imprimer

La Via Ferrata de Saint-Gervais Mont-Blanc

La via ferrata est une activité sportive apparentée à l’escalade et à la randonnée. Elle consiste à grimper le long d’une paroi rocheuse munie d’éléments de sécurisation spécifiques. Environ 140 parcours sont recensés en France. La plupart se situent dans les Alpes. Ils sont cotés de facile à extrêmement difficile. La via ferrata convient aux petits et grands, en fonction du niveau de difficulté. Elle procure des sensations fortes et offre des vues imprenables tout au long du parcours.

Saint-Gervais Mont-Blanc se dote d’une magnifique Via-Ferrata qui serpente au cœur même des gorges du Bonnant. Plus qu’une simple activité, la Via Ferrata de Saint-Gervais Mont-Blanc (également appelée « Via Ferrata du parc thermal ») est une réelle expérience sportive.

 

Mais avant tout une question se pose : Qu’est ce qu’une Via Farrata ? 

 

Via ferrata : un itinéraire sportif à la verticale

Signifiant « voie ferrée » en italien, la via ferrata est un itinéraire sportif agencé sur une paroi rocheuse. La via ferrata désigne également la pratique sportive qui consiste à traverser ce type d’itinéraire. Elle est à mi-chemin entre l’escalade et la randonnée. Les pratiquants de cette activité sont des ferristes.
La via ferrata est équipée d’éléments métalliques comme des câbles, des échelles ou des rampes pour assurer la sécurité des ferristes. Selon la difficulté du parcours, des ponts de singe, des ponts népalais, des passerelles ou des poutres sont installés pour faciliter leur progression.
La via ferrata permet aux pratiquants de prendre de la hauteur et, tout au long d’un parcours ludique, de profiter du panorama exceptionnel qu’offre le lieu.

 

Histoire de la via ferrata

La première via ferrata dédiée au tourisme est située dans les Préalpes autrichiennes. Elle a été créée par Friedrich Simony en 1843. Cette technique est ensuite reprise par l’armée italienne au début du XXe siècle pour permettre aux troupes alpines de traverser certains passages compliqués des Dolomites. La première via ferrata française a été créée à Freissinières. Le succès fut immédiat. D’autres parcours ont suivi depuis.

 

Quels équipements sont nécessaires pour la via ferrata ?

Pour pratiquer la via ferrata, les ferristes sont munis d’équipements spécifiques :

  • Des chaussures de sports (semi-rigides de préférence)
  • Un baudrier d’escalade
  • Un set de longes adapté (disponible à la location dans le magasins de sports de la commune)
  • Un casque,
  • Une vache d’escalade avec un mousqueton pour pouvoir se reposer
  • Des gants pour protéger les mains,
  • Et un sac à dos contenant de l’eau et des vivres.

Les niveaux de difficulté en via ferrata

Avant de démarrer une via ferrata, vérifiez son degré de difficulté. La codification, valable pour la France et la Suisse, est la suivante :

  • F : facile ;
  • PD : peu difficile ;
  • AD : assez difficile ;
  • D : difficile ;
  • TD : très difficile ;
  • ED : extrêmement difficile.

Les itinéraires F et PD sont adaptés aux enfants, même très jeunes. Les parcours TD et ED nécessitent une bonne condition physique et d’être expérimenté.

 

Comment pratiquer la via ferrata ?

Au début d’un parcours de via ferrata, le ferriste accroche les deux mousquetons de sa longe au câble qu’on appelle aussi ligne de vie. Elle est fixée à des broches scellées dans la paroi rocheuse. Entrecoupée de point d’arrêt, la ligne de vie fait le tour de l’itinéraire. À chaque point d’arrêt, le ferriste fait passer ses deux mousquetons sans qu’ils quittent le câble.
Les longes de via ferrata supportent en général un poids allant de 45 à 100 kg. Si votre poids se trouve hors de ces limites, vous serez encordé pour assurer une sécurité supplémentaire. Les ferristes débutants peuvent également demander à être encordés.

Via ferrata en Haute-Savoie

La via ferrata du Parc Thermal

La via ferrata du Parc Thermal est tracée dans les gorges du Bonnant, entre le Parc Thermal et le bourg de Saint-Gervais Mont-Blanc. Après une première partie cotée AD+ (assez difficile supérieure), la via ferrata est D+ (difficile supérieur), puis TD+ (très difficile supérieure) dans sa partie finale. Les deux derniers tronçons, après la première échappatoire, sont athlétiques. En plus des équipements de progression classique (échelles, barreaux …), cette via ferrata est équipée de six ouvrages : 3 passerelles népalaises, une passerelle rondins, une poutre et un pont de singes.

ATTENTION: Cet itinéraire est interdit aux adultes non expérimentés et aux mineurs non accompagnés d’un adulte expérimenté.

Cette via Ferrata est considérée comme difficile, un accompagnement par un professionnel de la compagnie des guides est vivement recommandé.

 

L’équipement pour s’engager dans cette via ferrata est obligatoire (voir liste ci-dessus)

Des magasins de sport de Saint-Gervais Mont-Blanc proposent la location de matériel spécifique pour la pratique de ce sport, renseignez-vous auprès de l’Office de tourisme.

La Compagnie des Guides de Saint-Gervais Mont-Blanc organise des sorties encadrées avec les guides pour vous initier à cette activité, vous emmener et vous faire découvrir cet itinéraire exceptionnel au Pays du Mont-Blanc.

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Restrictions

Ne pas s’engager dans la via ferrata par temps orageux ou de nuit.

Respecter le sens de l’itinéraire.

Respecter le site et son environnement.

Via ferrata fermée l’hiver : coulées de neige et site d’hivernage de la faune.

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Accès

Si vous êtes en voiture, il est conseillé de vous garer au parking de la télécabine du Bettex à Saint-Gervais, et de rejoindre à pied le Parc Thermal par le sentier au départ des ruines du Chatelet. Cela vous permet de rejoindre votre véhicule facilement depuis la sortie finale ou depuis l’échappatoire n°2. Cela vous procure également un échauffement physique avant de vous engager dans la via ferrata

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Description technique de la Via-Ferrata

Le départ est situé derrière les Thermes, accessible en 15 mn à pied.
Il est également possible de prendre le départ depuis la passerelle des Thermes, sans faire le 1er tronçon

Tronçon N°1 / partie basse

Cotation AD+ (Assez Difficile)
Durée environ 1 heure
Echappatoire n°1 Mick Bozon au niveau de la passerelle des Thermes à la fin de ce tronçon. Après cette sortie, cotation D+ (Difficile +)

Tronçon N°2 / partie intermédiaire

Cotation D+ (Difficile +)
Durée environ 1 heure et 30 mn
Echappatoire n°2 Maurice Lenoir.
Echappatoire n°3 Thierry Broisat. Après cette sortie, cotation TD+ (Très Difficile+)

Tronçon N°3 / partie finale

Cotation TD+ (Très Difficile +)
Durée environ 1 heure
Demande des compétences en escalade et une parfaite condition physique
Sortie finale sous les ruines du Châtelet
Taille minimum pour les 3 tronçons : 1,50 m

Un dépliant synthétique sur la Via ferrata du Parc Thermal est à votre disposition à l’acceuil de l’office de Tourisme de Saint-Gervais et via le bouton ci-dessous

DECOUVRIR

Vidéo

(c) TV Mountain 

Galerie Photo

(c) Julien Pelloux / (c) Cie des guides de Saint-Gervais 

Merci de patienter...